Colloque international : « L’endettement comme rapport social. Limitation ou condition de possibilité de la liberté ? », 10-11 décembre 2015, Paris Ouest

affiche jpg

Le concept même de dette, que celle-ci soit publique ou privée, permet de caractériser tout un ensemble de relations sociales sur lesquelles le regard porté ne peut être neutre. L’objet du colloque est d’interroger les présupposés qui sous-tendent différentes conceptions de la dette et de l’endettement, de comprendre comment celles-ci s’entrecroisent et s’appliquent au sein de la réalité. Comment qualifier ces différentes relations sociales qui se développent sous l’entremise de la dette ? Le problème que nous posons renvoie à des considérations qui mettent en discussion certains postulats insuffisamment questionnés autour de la notion de dette, mais, plus largement, sur le devenir de nos sociétés et des liens sociaux qui s’y développent. L’endettement, entendu comme le fait d’être endetté, recouvre en général deux situations : le fait d’avoir une dette, économiquement parlant, et d’être redevable envers autrui ou la société (Graeber, 2011).

Ce colloque a reçu le soutien du Sophiapol (Université Paris Ouest Nanterre La Défense), de l’ISP (Université Paris Ouest Nanterre La Défense), du labex TEPSIS et du MAPP (Université de Poitiers).

Retrouvez la présentation détaillée et l’appel à propositions du colloque sur le site du GEREP.
.

Date :
Jeudi 10 et vendredi 11 décembre 2015

Lieu :
Université Paris Ouest Nanterre La Défense
Bâtiment T, salle TR11 (télécharger le plan du campus)

Contact

 

.

Programme

Jeudi 10 décembre 2015
.

10h-10h30 : Accueil et ouverture

.
10h30-12h30 : Dette et lien social

Présidence : Magali Bessone

Cédric Rio (CMH) et Pierre Crétois (Sophiapol)
Est-il conséquent de mobiliser le concept de “dette sociale” dans une approche de la justice libérale ?

Samuel Le Quitte (Université Rennes I)
Que signifie « être-en-dette » ? Au croisement de la phénoménologie et des sciences sociales

Elettra Stimilli (Scuola Normale Superiore, Pisa-Firenze)
Économie de la dette et religion
.

14h00-15h30 : Dette et justice intergénérationnelle
Présidence : Cédric Rio

Antoine Verret-Hamelin (Université Laval)
Repenser la réciprocité intergénérationnelle

Delphine Pouchain (Sciences Po Lille)
La dette écologique : rapport social et naturel ou négation d’une dépendance ?
.

15h45-17h15 : Dette, domination et résistance (1)
Présidence à confirmer

Ilaria Bertazzi (Università degli studi di Torino)
A challenge to economic theory: the case of debtors movements

Jean François Bissonnette (Sophiapol)
Le cadeau empoisonné: pour une pharmacologie de la dette
.

17h30-18h30 : Conversation avec Maurizio Lazzarato

.

Vendredi 11 décembre 2015
.

10h-12h : Micropolitique de la dette
Présidence : Arnaud Orain

Cheikh Abdoul Khadre Mané (EHESS/IMAF)
Entre parenté et économie : le crédit et l’endettement dans la vallée du fleuve Sénégal

Edoardo Ferlazzo (EHESS)
La construction politique de la gestion de l’endettement local

Roberta Rubino (EHESS/IMAF)
La part de la dette dans le commerce équitable
.

13h30-15h : La dette publique dans l’histoire des idées
Présidence : Arnault Skornicki

Clément Coste (Université Lyon III)
Dette perpétuelle et conversion des rentes. L’approche saint-simonienne de la dette publique et de son financement

Julia Christ (Goethe Universität Frankfurt)
La genèse de la nation à partir de la dette
.

15h15-16h45 : Dette, domination et résistance (2)
Présidence : Jean-François Bissonnette

Louis Carré (Université libre de Bruxelles)
La dette comme rapport politique

Federica Gregoratto (Universität St.Gallen)
The Making of the Indebted Woman: Interdependence, Guilt and Neoliberal Gender Identities
.

17h-18h : Conférence de Patrick Saurin
Contre le système-dette, annulons les dettes illégales, illégitimes, odieuses et insoutenables

18h00 : Conclusion

 .
.

Comité d’organisation : Pierre Crétois (Université de Tours) ; Naël Desaldeleer (Université de Poitiers) ; Cédric Rio (Centre Maurice Halbwachs, ENS) ; Stéphanie Roza (Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne) ; Jean-François Bissonnette (Université Paris-Ouest Nanterre La Défense) ; Arnault Skornicki (Université Paris-Ouest Nanterre La Défense).

Comité scientifique : Serge Audier (Université Paris 4 – Sorbonne), Jérémie Barthas (CNRS), Magali Bessone (Université Rennes 1), Vincent Bourdeau (Université de Franche-Comté), Alain Caillé (Université Paris-Ouest Nanterre La Défense), Esther Jeffers (Université Paris VIII – Vincennes St-Denis, Stéphane Haber (Université Paris-Ouest Nanterre La Défense), Christian Lazzeri (Université Paris-Ouest Nanterre La Défense).

 

English version