Appel à contribution : École doctorale « Michel Foucault », 14-16 octobre 2015, IMEC

cimg1376.1278711363.thumbnail

L’Association pour le Centre Michel Foucault propose pour la sixième année une école doctorale visant à réunir les doctorants travaillant sur, avec et autour de la pensée de Michel Foucault.
 L’objectif est comme les années précédentes de mettre en relation, le plus agréablement possible et de manière assez informelle, les jeunes chercheurs afin de constituer un réseau de travail national et international, et de leur donner l’occasion de présenter leurs travaux.

L’appel à communication sera clos le 30 juillet 2015.

.
Dates :
Du 14 au 16 octobre 2015

Lieu :
Institut Mémoires de l’édition contemporaine (IMEC)
Abbaye d’Ardenne à Caen

Responsables :
Judith Revel
Arianna Sforzini

Transport :
Départ de Paris le mercredi 14 octobre en milieu de journée, retour le vendredi 16 octobre en fin de journée.
Les frais de séjour sur place et les billets de train à partir de Paris (Paris-Caen-Paris) seront offerts aux intervenants par l’Association pour le Centre Michel Foucault.
.

Précisions sur l’organisation du colloque :

Pour que les échanges puissent être les plus féconds possibles – et compte tenu des capacités d’accueil de l’Abbaye – nous limitons le nombre de participants, ce qui impliquera nécessairement un choix de notre part.
 Les doctorants ayant participé les années passées aux rencontres pourront décider d’y assister, mais la priorité sera donnée aux nouveaux intervenants et aux doctorants en 2eme et 3eme année de thèse.

Les propositions d’intervention (une page maximum), portant soit sur une question particulière du travail de thèse, soit sur un problème méthodologique précis, devront nous être envoyées, avec un CV (indiquant obligatoirement l’année et le titre de la thèse, le nom du directeur, de l’université et de l’ED de rattachement) avant le 30 juin 2015.
En fonction des demandes, nous établirons et diffuserons un programme après le 15 juillet.

Ces rencontres doctorales sont ouvertes à tous les étudiant.e.s sans distinction de nationalité, mais la langue de travail sera le français.
.

.
.
.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *