Appel à contributions : Journées doctorales « Les Méthodes en philosophie politique (Dix ans après) », 14-16 octobre 2015, Université de Rennes

1157376142.jpeg.html

 

Le  colloque aura lieu les 14, 15 et 16 octobre 2015 à l’Université de Rennes 1. Les propositions sont à envoyer avant le 1 mai 2015.
.

Présentation

Il y a dix ans, un colloque intitulé « les Méthodes en philosophie politique », organisé en mars 2005 à l’Université de Rennes 1, avait eu pour objectif de réunir des jeunes chercheurs en philosophie morale et politique contemporaine afin de faire dialoguer les deux traditions et/ou méthodes de philosophie, l’une dite « continentale », l’autre dite « analytique », qui structuraient alors le champ. Ce colloque avait permis à des jeunes représentants des deux écoles de pensée de réfléchir ensemble sur leurs pratiques respectives et de dessiner les perspectives épistémiques issues de leur rencontre.

Il avait donné lieu à une publication, Ludovic Chevalier (dir.), Le Politique et ses normes. Les débats contemporains en philosophie politique, Rennes, Presses Universitaires de Rennes, 2006.

Nous souhaitons faire le bilan, dix ans plus tard, des évolutions du champ francophone et réinterroger les pratiques théoriques qui sont aujourd’hui mobilisées pour développer des perspectives normatives permettant d’évaluer les réalités politiques actuelles. À cette fin, nous appelons les jeunes chercheurs (doctorants ou post-doctorants) en philosophie morale et politique dans l’espace de la francophonie à présenter leurs recherches en cours en s’interrogeant notamment sur leur méthode et sur le rapport entre leur méthode, leurs enjeux et leurs objets. Des chercheurs confirmés, en particulier ceux qui avaient participé à la première rencontre, répondront à leur présentation et ouvriront la discussion.

Le clivage, qui avait semblé s’atténuer, entre philosophie analytique et philosophie continentale ne semble toujours pas surmonté. Il n’est pas sûr qu’il faille travailler à effacer la différence de méthode, mais il nous paraît souhaitable de jeter des ponts entre ces approches et de présenter les apports mutuels et les critiques constructives possibles entre les deux.

D’autres lignes problématiques se sont également affirmées ces dix dernières années et nous semblent devoir être interrogées à la lumière des évolutions du champ de la philosophie morale et politique : d’une part, la question de savoir si, et comment, la philosophie normative doit se situer en relation aux apports empiriques des sciences sociales (et lesquelles : économie, droit, science politique, sociologie, anthropologie, histoire…) sans se dissoudre dans la critique sociale mais en maintenant la réflexion sur les principes. D’autre part, on pourra s’interroger sur la façon dont la philosophie normative intègre méthodologiquement son rapport à l’histoire de la philosophie ou l’histoire des idées en général.

.

Comité scientifique :
Magali Bessone, Université de Rennes 1
François Calori, Université de Rennes 1
Marc-Antoine Dilhac, Université de Montréal

 

Modalités de soumission :
Les contributions seront en français et la langue du colloque sera le français.
Les propositions de 1000 mots maximum devront être envoyées avant le 1er mai 2015 à magali.bessone-luquet@univ-rennes1.fr
La réponse sera communiquée le 1er juin 2015.

.

.

.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *